LETTRE N comme Nom de Famille #CHALLENGE AZ



N comme Nom de Famille

  
Historiquement, le nom est né de l'usage. C'est d'abord une institution sociale !

Un nom de famille est un mot attribué à une famille pour la distinguer des autres familles composant un groupe social.
À lui seul, le nom de famille ne permet pas de distinguer un individu d'un autre à l'intérieur d'une même famille, d'où l'adjonction d'un prénom.
Les noms de famille sont apparus en France au XIIe siècle, lorsque la hausse de la population ne permit plus de différencier les individus par leur prénom (à l'époque, les prénoms s'appelaient d'ailleurs noms et suffisaient amplement à l'identification personnelle dans l'espace restreint de cette société d'interconnaissance que constituait le village)

 Au Moyen Âge, on avait l'habitude de distinguer les différentes personnes portant le même prénom en y associant le nom du père (le Martin de Jean) son lieu de résidence ou de provenance (du Bois) une singularité liée au physique ou au caractère (le grand,), son métier (le boulanger) Ainsi, au moment de donner pour chacun un nom de famille, a-t-on naturellement choisi ces appellations. 

Prenons pour exemple mon nom d’épouse CARTRON
Et mon nom de jeune fille VISONNEAU

Pourquoi ces surnoms se sont-ils  fixés en nom de famille ? Il faut savoir que ces surnoms ont  d'abord affecté un homme, puis toute la maisonnée, puis la descendance, sachant qu'à cette époque les gens habitaient le même endroit de père en fils, ce qui facilitait la fixation du surnom. Ce nom "collait à la peau" de nos aïeux, c'était la maison "des CARTRON » ou « des VISONNEAU ».
A force de répéter sans cesse ces noms, ils ont fini par se fixer pour toujours. Voilà pourquoi, quelque trente générations plus tard, nous nous appelons toujours "CARTRON"  et « VISONNEAU »  
 
 Le patronyme CARTRON représente une contraction de Carteron, variante de Quarteron, construit d'après "Quartier". L'ancien français "quarteron" (attesté au XIIIème siècle) signifiait "quatrième partie d'un cent en parlant des choses nombrables", ainsi que "mesure de terre ensemencée avec une quarte de blé", ou encore "mesure pour les vins". Selon Marie-Thérèse MORLET, le surnom "le quarteron", relève d'une mesure agraire et a désigné le cultivateur, celui qui utilise une quarte (capacité de mesure en général). Mais un "quarteron" ne peut-il pas également représenter le surnom d'un mesureur ou encore celui qui possède ou habite sur un lopin de terre équivalent à une surface d'un "quarteron" ?

Variantes de ce nom : CARTERON | QUARTRON | QUARTERON | CARTRON | CARTAIRON

Le patronyme VISONNEAU semble avoir deux origines possibles : soit, c'est un nom dérivé de wison qui signifie temoin en langue d'oil soit, il est issu du vieux nom germanique "ixeme siecle latinise weso" qui signifie sage. 

Variantes de ce nom : VIZONNEAU | VISONNEAU | VISONEAU | VIZONEAU | VISIONNEAU | VISSONNEAU

Source – Généanet, Généalogie.com, wikipédia.