#ChallengeAZ - G



 


G comme Galette 
(Kaletez en Breton)





Selon la légende, la galette est née de la maladresse d'une fermière bretonne qui aurait renversé de la bouillie de sarrasin sur un galet brûlant dans la cheminée. On trouve dès le XIIe siècle des traces de pollen de sarrasin dans des tourbières en Bretagne.

 

En Bretagne, la galette et la crêpe ne désignent pas les mêmes produits :
  • en pays gallo ou Haute-Bretagne, la galette de blé noir ou galette de sarrasin est exclusivement salée. Préparée à base d'eau de farine de sarrasin et de sel, elle est épaisse, molle quand sa cuisson est finie et présente des trous à sa surface ;
  • en pays bretonnant, ou Basse-Bretagne, la crêpe de sarrasin est salée (sa version sucrée est la crêpe bretonne). Préparée à base de lait, d’œufs, de farine de froment et de farine de sarrasin, elle est plus fine, cassante quand sa cuisson est finie et d'une surface non trouée.
La culture du blé noir (ou sarrasin) apparaît en Bretagne au début du XVIe siècle : si ses rendements sont irréguliers et assez faibles, le blé noir n'est pas taxé, pousse sur des sols pauvres, et permet une récolte en trois mois, ce qui lui vaut le surnom de « Plante des cents-jours ». Parmi les nombreuses légendes concernant Anne de Bretagne, on lui attribue fréquemment le développement de sa culture.


Autrefois plat du pauvre, la galette est confectionnée à partir d'un mélange de farine de sarrasin, de sel et d'eau, et éventuellement d'un œuf servant de liant. La galette est à l'origine un plat en soi, servi sans garniture mais par couple, parfois émiettée dans une bolée de cidre (se dit galette « missé », poêlée au beurre) ou de lait ribot. Depuis les années 1950, la galette est devenue la base d'un plat principal

La galette est fréquemment garnie de saucisse, viande, poisson, fromage, salade, etc. Une des garnitures les plus courantes est faite d'emmental râpé, d'une tranche de jambon et d'un œuf, cuits directement sur la galette : on parle alors de galette « complète ». Une autre spécialité est la galette-saucisse, saucisse grillée roulée dans une galette froide.
 En pays d'Aven on distingue les krampouezh gwinizh du, crêpes de blé noir salées, des krampouezh dous, crêpes de froment sucrées.
La pâte est en principe cuite sur un appareil spécifique appelé billig en breton, nommé galetière en Haute-Bretagne, galettoire, ou encore tuile ; une simple crêpière peut cependant être utilisée. Elle y est étalée en disque à l'aide d'une rozell, rouable ou raclette, sorte de petit râteau.

 
 










Bon Appetit !


Sources ; Wikipédia – Images Mam Gudig – Le Corre - GB