#GENEATHEME Octobre - 100 MOTS POUR UNE VIE



Je n’ai pas été bien bavarde ces derniers temps sur mon blog ou sur les réseaux sociaux, et je n’ai pas pu finir mes lectures du challenge AZ, comme je l’avais promis.

A cela une bonne raison, depuis mon opération de l’épaule, j’ai consacré tout mon temps  à ma Maman, qui nous a quitté le 16 octobre dernier, après un combat  perdu d’avance sur la maladie.
J’ai été à ses cotés tous les jours jusqu’à son dernier souffle.
Cela n’a pas été toujours facile, et la vie ne sera pas facile non plus sans elle à nos côtés.

Je voudrais aujourd’hui, 1er novembre jour de ses 83 printemps,  lui rendre hommage à ma façon à travers ces quelques mots. (il y en a un peu plus de 100 mais je n'ai pu me résoudre à en effacer certains)
Ce texte a été lu lors de la cérémonie et correspond tout à fait à ce que Maman a été.

LA VIE EST COMME UN TRICOT



"On nous donne la laine et les aiguilles, et on nous dit:

 "Tricote de ton mieux une maille à la fois".

"Une maille est une journée, sur l'aiguille du temps."

"Dans un mois, 30 ou 31 mailles. Dans dix ans: 3650 mailles.

 "Quelques-unes sont à l'endroit d'autres sont à l'envers."

"Il y a aussi les mailles échappées, mais on peut les reprendre."

" Que de mailles manquées. "

"La laine qu’on a donnée à Micheline pour tricoter sa vie

"est de toutes les couleurs"

"Rose comme ses joies, noire comme ses peines, grise comme ses doutes, 
"Verte comme ses espérances, rouge comme ses affections,
 "Bleue comme ses désirs, blanche comme son don total."


 Ne t’arrêtes pas de tricoter, Maman, même si une maille vient de nous échapper. Veilles sur tes enfants, et surtout sur tes petits-enfants !

 Donnes-nous, d’où que tu sois,

 la force et le courage de continuer notre propre tricot !