#GENEATHEME - Pourquoi un blog de généalogie"



#GENEATHEME


Suite à ma participation au challenge AZ 2014, qui m’avait reboustée pour reprendre mes recherches généalogiques en cours, j’avais décidé de participer aussi en 2014 à ce nouveau challenge « le Généathème »

Un article par mois, sur  les thèmes  proposés par Sophie Boudarel !



Pour ce mois de Septembre 2015

« Je m’organise »

« Pourquoi un blog de généalogie » 
"Je scanne mes photos"

Je n'ai pas le temps d'écrire en ce moment, car ma Maman ne va pas bien du tout depuis cet été, et je passe du temps tous les jours avec elle. 
Je remets donc au gout du jour mon article de septembre 2014

« Pourquoi un blog de généalogie »


J’ai indiqué sur la page d’accueil de mon blog 
"Pour vous permettre, à vous tous, qui vous intéressez à la généalogie, de connaître un peu mieux mes Ancêtres, la région des Pays de Retz berceau des Visonneau/Averty, la VENDEE berceau des RICHARD/DAVID, le Morbihan berceau des CARTRON/HERVY, et le Nord berceau des LEMESRE/BLOQUET,  de visualiser les photos de ma famille et d'échanger. 
D'autres passions en dehors de la généalogie ; la musique et la danse bretonne, le Moyen-âge et le 18ème siècle. Dans ce blog, vous trouverez également différents articles traitant de ces thèmes.
J'espère que ceux-ci vous feront partager un peu de mon quotidien ! Une autre passion : la Photographie - retrouvez mes photos sur http://cverophotos.blogspot.fr/
N'hésitez pas à m'y laisser des commentaires et autres remarques !"


Je ne me suis intéressée réellement à la généalogie qu’après le décès de ma Grand-Mère fin 2003. 
Mon père étant lui aussi disparu, je n’avais plus qu’un oncle dans cette branche qui pouvait nous raconter les histoires de famille. J’ai ressenti le besoin de rechercher les ancêtres de cette famille, et d’essayer de connaître leur histoire. 
J’avais une collègue qui faisait de la généalogie depuis longtemps, et qui m’a parlé de GENEANET. J’ai donc tout naturellement commencé par chercher sur ce site si je trouvais des ancêtres connus





A force de chercher, j’ai trouvé un nom et un prénom qui correspondait à ma Grand-Mère. J’ai donc contacté par mail la personne qui avait fait cet arbre et nous avons échangé. En plus, il s’est avéré que cette personne était le gendre d’une cousine germaine de mon Père. C’était encore mieux !



C’est à partir de là, que le virus généalogique m’est tombé dessus. 



Je suis allée fouillée sur les archives en ligne pour vérifier les dates, trouver d’autres ancêtres, imprimer les extraits, les déchiffrer et reporter les transcriptions sur mes fiches individus, et j’ai finis par remonter à 1633



J’ai pu imprimer un arbre avec tous mes ancêtres, les conjoints, les frères et sœurs trouvés. Évidemment il n’est pas complet, car il y a toujours des recherches à faire, mais j’étais toutefois contente de mon travail.



J’ai échangé celui-ci avec des personnes intéressées de ma famille ainsi qu’avec d’autres généalogistes « cousins très éloignés » trouvés sur le net.


Ensuite, je me suis mise à créer un blog, pour pouvoir mettre des photos, faire des articles sur l’histoire de mes ancêtres, leurs métiers, leur vie etc... 

J’y partage également d’autres passions comme l’histoire du moyen âge et le 18ème siècle, la musique et la danse bretonne, la photographie.






Je ne me suis bien entendu pas arrêtée à la généalogie de ma grand-mère, j’ai aussi attaquée celle de son époux, mon grand-père, pour laquelle j’ai encore du travail de retranscription à faire avant de mettre en ligne.

J’ai aussi entamée celle du coté maternel de ma mère, la famille DAVID qui a fait l'objet du challenge AZ 2015. Découverte de cette famille et de la Vendée avec ma Maman qui n'en savait pas beaucoup plus que moi.



Je ne suis pour l’instant pas encore allée directement dans des salles d’archives, pour y découvrir encore d’autres trésors généalogiques ainsi que l’atmosphère, étant encore en activité, il n’est pas facile de dégager du temps en semaine.





Mon travail est essentiellement fait sur le net via les archives en ligne. J’ai aussi demandé quelques extraits récents via le courrier postal. Internet est un outil formidable – en quelques clics on peut quasiment trouver tout ce que l’on veut. En plus aujourd’hui, les archives militaires s’y mettent également, certaines archives médicales, et on peut correspondre avec des personnes à l’autre bout du monde.




Quels sont les retours ? Depuis la création de mon blog (d’abord sur Overblog en 2009 et ensuite sur Blogspot depuis 2012) j’ai eu  plus de 60 000 pages vues du monde entier. Certains s’intéressent plus aux histoires de la famille, d’autres à l’histoire Moyen Age et 18ème, et d’autres à la musique. C’est très diversifié.

Avec les challenges AZ,vous avez été toujours plus nombreux à lire mes articles

.  en juin 2014 – 2028 lectures
.  en juin 2015  - 3293 lectures

J’ai pu constater qu’en dehors du cercle familial, d’autres personnes (généalogistes ou pas) s’intéressaient à ce que je pouvais mettre sur mon blog, (articles, photos etc.…)

Certains m’ont adressés des petits mots gentils, d’autres ont réagis sur ce que j’avais publié, c’est très intéressant.

Les articles les plus lus en ce moment


Quelles sont mes attentes ? Continuer le travail que j’ai commencé, l’enrichir de tout ce que je peux trouver sur mes ancêtres, leur vie, leur histoire, leur métier. Partager mes recherches avec ma famille et surtout avec ma Maman, qui malheureusement ne va pas bien.

Que j’ai encore plus de visiteurs, pour pouvoir échanger, partager.

La généalogie est une grande communauté à travers le monde entier et internet nous permet aujourd’hui de dialoguer d’un bout à l’autre du monde.

Transmettre mes recherches au plus grand nombre de personnes de ma famille, les intéresser à l’histoire familiale,  pousser les jeunes générations à se poser les bonnes questions, à interroger les anciens sur leur passé, ce que je n’ai pas fait et que je regrette aujourd’hui.



Cela me conforte dans mon idée que nos recherches ne servent à rien, si on ne souhaite pas les faire partager !

Qui n’a pas eu le plaisir de trouver sur la toile, un cousin éloigné,  de partager ses recherches et d’échanger ! De découvrir une région, un métier,  à travers l’histoire d’une famille,


Le plaisir de tout généalogiste n’est il pas aussi dans le fait de fouiller dans le passé de nos Ancêtres qui ont vécu à des périodes plus ou moins chargées de notre histoire et d’en faire profiter les autres.


Il faut garder cette mémoire du passé, si précieuse à mes yeux, pour que les générations futures n’oublient pas QUI nous sommes, et d’OU nous venons !




Retrouvez aussi mon article "Je m’organise" écrit pour le généathème 2014 en cliquant sur le titre

A bientôt.