#CHALLENGE AZ - S



S Comme Scottish en sept
Tout est ronde, les astres sont des rondes d’enfants jouant à épier la terre…
Les blés sont tailles de petites filles jouant à onduler.., à onduler…
Les rivières sont des rondes de garçons jouant à se rencontrer à la mer…
Les vagues sont des rondes de petites filles, jouant à embrasser la terre…
Gabriella Mistral

Scottish ; danse de bal et de salon qui se danse en couple, de mesure binaire (2/4), sans rapport avec l'Écosse. Elle est introduite en Grande-Bretagne en 1848 sous le nom de German polka et apparaît dans les salons parisiens deux ans plus tard sous le nom de shottish. Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, elle est renommée scottish du fait des forts sentiments anti-allemands.



La scottish en sept ou Pas de sept est une variante ; danse en couple, elle s’exécute en faisant
-         7 pas chassés à gauche, puis 7 pas chassés à droite (à répéter une fois) (évidemment inverse pour la femme)
-         3 pas chassés à gauche, puis 3 pas chassés à droite
-         Pas de polka en quatre temps
-         3 pas chassés à gauche, puis 3 pas chassés à droite
-         Pas de polka en quatre temps
-         Reprendre 7 pas chassés à gauche, et 7 pas chassés à droite etc….
Comme beaucoup d'autres danses de salon, la scottish est entrée dans le répertoire des danses traditionnelles au XIXe siècle.


 

La scottish en sept était souvent dansée avant la guerre, aux noces bien entendu, mais aussi sur les routes ou les « banquettes », le dimanche après-midi au son du violoneux ou de l’accordéon diatonique. On la dansait encore dans l’aire où l’on battait le blé ou dans la  « lôge », ou la grange.




A la Pinsonnière (village de la Boissière de Montaigu où une partie de mes Ancêtres RICHARD ont vécu)  pendant les noces, des draps cousus de roses étaient posés sur les murs et les invités de la noce allaient danser dans la grange.
Je peux supposer que mes Ancêtres DAVID ont eux aussi danser la scottish en sept lors des noces, des battages ou autres bals du dimanche après midi. Cette danse est toujours dansée aujourd’hui dans les bals folks ou autres festou-noz.
Les autres danses vendéennes  que l’on retrouve  également aujourd’hui dans les milieux folks et bretons ;



Maraîchine
De son vrai nom "la courante", cette danse était surtout utilisée dans les marais nord vendéen depuis l'époque de la renaissance




 










Demi-rond de l'île d'Yeu
Ronde à trois pas pratiquée autrefois sur l'ensemble de la Vendée. Cette danse de la période du XVe siècle, s'est maintenue sur l'île d'Yeu jusqu'à nos jours et nous a été transmise par les anciens.
Boulangère
Ronde originaire de la plaine de Fontenay le Comte (Sud Vendée), qui puise ses origines au XVIIIe siècle. C'est une danse que l'on retrouve insérée dans les quadrilles au XIXe siècle.



Avant-Deux
Danse qui se localise surtout dans le massif vendéen. On retrouve plusieurs sortes d'avant-deux dans le département. L'avant-deux trouve ses origines dans la contre-danse française du XVIIIe siècle.


Demi-Tour
Le demi-tour se pratique en Vendée depuis le XVIe siècle, et est issue des branles.
Bransle de Noirmoutier
Danse énergique, en ligne, qui nous vient du XVe siècle.
Rond du Bocage
Danse ancienne du XVIe siècle avec un pas dit de "courante". On la retrouve surtout dans le bas-bocage (centre Vendée).
Danse de la Brioche


La tradition veut que les parrain et marraine des mariés offre une énorme brioche pouvant peser jusqu’à 20 ou 30kg.
Cette danse se faisait pendant les bals de mariages. Elle consiste à soulever la brioche placée sur une civière, et à danser tout en maintenant l’ensemble à bout de bras.

Le Marié  doit porter la brioche à bout de bras et la faire tourner en exécutant un pas de polka légèrement balancé sur un air traditionnel au son de l’accordéon. Tous les hommes sont sollicités pour faire tourner la brioche. Lorsque celle-ci a bien tourné, on la découpe au cœur et les femmes prennent alors place tour à tour au centre de la brioche soulevée alors par 4 hommes. Lorsque tout ce beau monde a bien dansé, on peut alors déguster la brioche. Cette danse se pratique toujours aujourd’hui.

 

 

















Sources – cartes postales anciennes Archives Départementales de la Vendée et http://stgil.e-monsite.com/album/vendee-costume-et-tradition/
Wikipédia  https://fr.wikipedia.org/wiki/Scottish ; Révélations 365 Pensées d’Amérique latine  Danielle et Olivier FOLLMI